NJF 2015

NJF 2015

NJF 2015 | 1day1event

Nice Jazz Festival 2015

Cette année, le parrain du NJF 2015 était le chanteur britannique Jamie Cullum, son clip annonçait la couleur avec une jolie vision de Nice et de ses…charmes

Avant le NJF 2015, petit historique

1948 : Les origines

Le premier festival de jazz au monde a vu le jour en France !
Le Nice jazz Festival est né en 1948 ! C’est également un des premiers festivals de jazz français à avoir rapidement pris une ampleur internationale. Il faut dire que dés ses débuts, le Nice Jazz festival (qui s’appelait alors le festival de jazz de Nice) reçut les hôtes les plus prestigieux comme Louis Armstrong et son groupe de « The Stars » ou encore Django Reinhardt.

Affiche Jazz 1948

1971 : La renaissance

Il fallut tout de même attendre 1971 pour que le festival fasse son retour. En effet, suite à la suspension du festival de jazz de Juan-les-Pins, la ville de Nice prit l’initiative de relancer le festival. Avec des têtes d’affiche des plus prestigieuses, le festival devint immédiatement le rendez-vous incontournable pour tous les amateurs de jazz : On pouvait y rencontrer des vedettes immenses comme Ella Fitzgerald, Herbie Hancock, Dizzy Gillespie ou encore Charlie Mingus.

Dizzy Gillespie

Dizzy Gillespie

1974-1979 : La Grande Parade du Jazz

En 1974 le festival passa entre les mains du producteur américain George Wein, qui déjà avait créé en 1954 le Newport Jazz Festival. Dès lors le festival est rebaptisé Grande Parade du Jazz et trouve sa place aux arènes de Cimiez, un lieu exceptionnel idéal pour l’accueil d’un public familial. Plusieurs scènes étant disponibles, le festival mit à l’honneur plusieurs styles de musique (bebop, blues, jazz fusion, etc.) et fit se côtoyer différentes générations de musiciens, aussi bien confidentiels que d’ampleur internationale. Dès lors les spectateurs peuvent se promener d’une scène à l’autre. Le festival se veut particulièrement convivial puisqu’il n’est pas rare de croiser les musiciens venus eux-mêmes assister à des concerts ou encore à l’hôtel Beach Regency où ils ont leurs quartiers (pour des jam sessions épiques…). Pour de nombreux amateurs, la période « Grande Parade du Jazz » incarne l’âge d’or du festival, marquée entre autres par la présence de Miles Davies, Dizzy Gillespie ou encore Chuck Berry.

Grande parade du jazz Nice

1980-1993 : JVC Nice Jazz Festival

A partir des années 80, le mécénat se développe et la marque japonaise d’électronique JVC (qui patronne déjà plusieurs autres festivals de jazz), prend sous son aile le festival. Dès lors ce dernier est renommé JVC Nice Jazz Festival. La marque cherchant avant tout l’équilibre financier, afin de capter un nouveau public, ouvre le festival à d’autres courants musicaux (reggae, rock, etc.)

JVC Jazz Festival

1994 : Nice Jazz Festival

Depuis 1994 la mairie ne gère plus du tout le festival et en a délégué son organisation à une entreprise privée. Depuis différents organisateurs se sont succédé, généralement pour un an ou deux. Depuis sa création la fréquentation du festival n’a cessé d’augmenter, si bien que, initialement conçu pour années le festival rassemble chaque année plus de 45 000 fidèles en moyenne s’étendre sur 8 jours, les organisateurs ont été obligés d’en réduire la durée à 5. D’une manière générale, ces dernières. Tandis que depuis 1994 le festival s’était progressivement éloigné de sa vocation première, c’est-à-dire programmer essentiellement des artistes de jazz, une volonté de retour aux sources est constatée. Avec sa reprise en régie municipale en 2011, comme un retour aux origines, le festival est revenu dans le jardin Albert Ier ainsi que dans le théâtre de Verdure.

 NJF 2015 demandez le programme

Affiche NJF 2015

Fin du NJF 2015, rendez-vous en 2016

1day1event
No Comments

Leave a Comment